Soccer 2014
Musée des outils anciens de St-Rémi-de-Tingwick
Carnaval d'hiver 2014

Myriophylle à épis

Saviez-vous que le myriophylle à épis est une espèce exotique envahissante qui a été introduite au Québec par le biais d'activités hymaines. Parce qu'il possède peu de prédateurs dans son nouveau milieu, il devient un compétiteur pour les plantes indigènes et peut envahir le fond des lacs. Une fois installé, il est difficile de limiter sa propagation.

Au Trois-Lacs, cette plante a été observée qu'à un seul endroit en 2016 et 2017. Cette année, le myriophylle à épis se retrouve en densité variée un peu partout dans le troisième lac. De plus, une observation a été faite dans le deuxième lac.

Si vous voulez participer sans difficulté à réduire sa propagation, il faut absolument éviter de circuler dans les zones où les plantes prolifèrent, que ce soit le myriophylle à épis ou tout autre plante. Les élices des embarcations à moteur coupent les plantes et aggravent la situation, car plusieurs d'entre elles se propagent par fragmentation, ce qui signifie qu'un petit bout de plante peut donner naissance à un nouveau plant.

À vous d'y penser!

Josée Bernard, Régie intermunicipale de restauration et de préservation des Trois-Lacs (RIRPTL)